Cercle Aquariophile Jurassien
Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue sur le forum du Cercle Aquariophile Jurassien.
Venez partager avec nous votre passion, poser vos questions, vous informer, vous divertir...
Bonne humeur et courtoisie de rigueur Wink
Cercle Aquariophile Jurassien

Forum Aquariophile

Idea Pour poster vos petites annonces, merci de les adresser par MP aux modérateurs (Damien ou benoitj39) qui se chargeront de leur mise en ligne après lecture et validation Idea
Hommage à Thierry Guermont

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le genre Thorichthys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le genre Thorichthys le Lun 24 Mai 2010 - 20:44

thierry

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le genre Thorichtys



Ordre Perciforme























Sous ordre Labroidei

Famille Cichlidae.





Origine :

Les Thorichtys sont originaires d’Amérique centrale, de la zone mexicaine jusqu’au

Honduras.



Il existe plusieurs variétés géographiques de chaque espéces, qui seront citées plus loin.

Mais la plus connue de toute est le meeki, découvert par Meek en 1904.



Description :

De taille moyenne entre 10 cm, et 20 cm selon les espèces.

Le corps est assez haut, avec une tête très allongée, et un front fuyant, la gueule est très

Pointue. C’est un fouisseur. Il n’y pas de gibbosité sur le front des mâles, par contre certain assez âgés peuvent prendre un goitre sous la george.

Le patron de base se compose de six barres, souvent peu visible, la troisième est traversée par une tache noire.

Les couleurs tachetées varient en fonction des espèces.

Les nageoires sont souvent très effilées aussi bien pour les mâles que pour les femelles.

La caudale prendra une magnifique forme de lyre chez les adultes.

La seule différence visible entre les deux sexes est une tache dans la nageoire dorsale chez la femelle.

D’un point de vu morphologique, le seul genre avec lequel on peut le confondre est l’Amphilophus, surtout les très jeunes poissons jusqu’à quatre centimètres, car ensuite les Amphilophus à taille adulte seront plus grands.

Il faut faire attention en bourse car des poissons de petites tailles et stressés, donc sans couleur

Peuvent facilement se confondre.



Maintenance :

200 L pour un couple.

Plus pour un groupe, 300 L pour 4/5 individus et encore plus 450 l à 600 l avec d’autres espèces, par exemple :

Les cryptoheros, ou rocio octofasciatum, ou archocentrus , ou Herotilapia.

On peut aussi les associer avec des ovovivipares avec lesquels ils vivent dans la nature.

En aucun cas il ne faut les maintenir avec des Amphilophus, car ces derniers auront la dominance sur les Torichtys, sans compter les risques d’hybridation toujours possible.

Il ne convient pas non plus de les mettre avec de trop gros poissons du genre des Vieja,

Ou Parachromis etc…

Le bac peut être planté, sans que les poissons ne les touchent, un éclairage pas trop fort mettra en valeur les couleurs des poissons, il faudra donc trouver le bon compromis de puissance pour la bonne pousse des plantes.

Les Thorichtys, ont la réputation d’être assez fragile, a cause des premières importations

Car ils attrapaient souvent la maladie du gros ventre, mais le moment critique se situe vers la taille de 5 cm

Il est souhaitable de faire à période régulière des traitements préventifs.

Au niveau de la nourriture en aquarium, Paillettes, granulés, moule hachée.

Il convient d’éviter les nourritures trop riches, vers de vase, tubifex, car on risque d’avoir des problèmes de gros ventre.

La température idéale est de25 °, au dessus de 27 °, il peut attraper facilement des mousses, ou des goitres.

Eau ; PH de 7.2 à 8.5. Conductivité de 300 à 2000 micro siemens par cm.



Reproduction :



La reproduction est assez facile dès lors que nous avons un couple.

La formation du couple peux se faire à partir de 8 à 10 mois, mais un poisson qui se reproduit trop tôt, aura tendance à stopper sa croissance ce qui n’est pas souhaitable.

Il faut absolument connaître les origines de ses poissons pour éviter toute hybridation, car chaque rivière à sa propre population, et les espèces de Thorichtys étant très proche, il est évident qu’il ne faut pas les mélanger.

La ponte se fait sur une surface nettoyer et non cachée comme une grosse pierre plate, ou le fond de l’aquarium.

Le couple défend ensemble les jeunes.

Un mâle trop autoritaire qui assure seul la défense et qui chasse la femelle, donne des signes de vieillesse et les pontes réussiront de moins en moins, de plus il risque de tuer la femelle, il vaut mieux le retirer.



Les espèces :



Le meeki. (Meeki 1904.)




15 cm

Le plus connu de tous, par ses couleurs très rouges de la gorge qu’il déploie pour faire face à ses adversaires

On trouve cette espèce dans le sud du Mexique et au Guatemala, mais son succès en aquarium

A aussi inciter les éleveurs de Singapour à le reproduire en masse.



Affinis (Günther, 1862)

15 cm

Cette espèce est originaire du lac Peten, elle est plus orange que rouge.

Le corps est un peu plus allongé.

Celui du Rio San Pedro possède un peu de bleu sur le dos.



Aureus (Günther, 1862)





15 cm

Il existe deux variétés géographiques, au Guatemala.

La variété bleu du lac Izabal, et la variété jaune avec des points brillants du Rio Motagua.

Le ventre est rose et le corps est très lumineux.



Elliotti. (Meek, 1904)





15 cm

C’est l’espèce la plus fréquente après le meeki, elle est parfois appeler « faux meeki »

Elle est reconnaissable à ses écailles noires sous la grosse tache.

Les variétés géographiques sont plus ou moins rouges ou orangés avec des points bleus sur le corps.

On peut aussi trouver cette espèce sous le nom de maculipinnis, mais son statut scientifique,

n’est toujours pas défini.





Helleri (Steindachner, 1864)

16 cm

Originaire du bassin du Coatzcoalcos et du Grijalva jusqu’à la limite du Guatemala

Cette espèce est un peu plus haute de corps, et ses couleurs plus pastelles,

La dominante est le jaune, les mâles ont un liseré noir sur l’arrière de la nageoire dorsale qui est caractéristique.



Socolofi (Miller & Taylor, 1984)



13 cm

Considéré comme la plus belle espèce avec des reflets roses, jaunes, et du bleu sur les joues, et sa tache médiane sur toute la hauteur du corps, cette espèce est originaire du haut Tulija



Pasionis (Rivas, 1962)





20cm

C’est la plus grande espèce, qui se reconnais facilement à sa gorge noire et sa couleur jaune

Un peu triste, si elle n’est pas pourvue de points bleus ce qui n’est pas le cas de toutes les souches.

Elle possède aussi une gueule prognathe.

Elle peut être mélangé avec d’autres cichlidés de taille plus grande en bac d’ensemble, avec toutefois un minimum de volume de 400 à 500 litres.



Callolepis (Regan, 1904)



10 cm

La plus petite de toute, mais aussi la plus fragile, avec des problèmes de gros ventre, dés la taille de 1 cm.

Assez difficile à trouvée, elle est originaire des Rio Jaltepec, Malentengo, et Sarabia qui sont des affluent du Rio Coatzacoalcos.



Dernière édition par thierry le Sam 12 Nov 2011 - 17:31, édité 2 fois


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

2 Re: le genre Thorichthys le Lun 24 Mai 2010 - 20:46

thierry

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Guillaume, avant de mettre la fiche sur le site, attend que je trouve des photos potables, pour illustration

peut être demain.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

3 Re: le genre Thorichthys le Lun 24 Mai 2010 - 21:23

Guillaume

avatar
webmaster
webmaster
ok, j'ai un retard fou avec le site, pour les photos tu peux demander à Meeki sur le forum de Grignou

4 Re: le genre Thorichthys le Jeu 17 Juin 2010 - 11:07

thierry

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
j'ai rajouter les photos Guillaume.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

5 Re: le genre Thorichthys le Sam 12 Nov 2011 - 17:39

thierry

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Heros maculipinnis. Steindachner ( 1864) Réabilitation.

Synthèse d’un article de R Allgayer dans le livre An Cichlidé Vol.10 octobre 2010.

Cette espèce n’est pas nouvelle, mais à été mise en synonymie avec Thorichthys helleri

ou elliotti par Meek en 1903 lors de son expédition au Méxique.

Ce n’est qu’en 1981 que des aquariophiles retrouvèrent dans le bassin du rio

Papaloanpan, les T elliotti-maculipinnis, mal reconnus et nommés provisoirement faux meeki.

Il passa sous différent taxon pendant quelques année sans vraiment être reconnus sous sa

véritable identitée.

A parir des années 2000 bon nombre d’aquariophiles voyagèrent au Méxique, et

commencèrent à utiliser T. maculipinnis (JM Artigas-Azas)

AquaBase 2007.

Récement R Allgayer s’est penché sur cette espèces et en a fait une étude, grâce à

plusieurs poissons ramener en 2010 par Jaques Blanc, provenant de différent lieux de

pêches.

Lac Catemaco, les Rios Actopan, Mozorongo et Bonita.

Il est aussi probable que l’espèce du lac Catemaco soit différente car endémique.

Taille 15 cm pour les deux sexes, un peu moins agréssif que le Meeki.

Les femelles n'ont pas toutes la tache caractéristique de l'espèce dans la nageoire

dorsale selon le lieu de pêche.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum