Cercle Aquariophile Jurassien
Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue sur le forum du Cercle Aquariophile Jurassien.
Venez partager avec nous votre passion, poser vos questions, vous informer, vous divertir...
Bonne humeur et courtoisie de rigueur Wink
Cercle Aquariophile Jurassien

Forum Aquariophile

Idea Pour poster vos petites annonces, merci de les adresser par MP aux modérateurs (Damien ou benoitj39) qui se chargeront de leur mise en ligne après lecture et validation Idea
Hommage à Thierry Guermont

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Retour du Pérou.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas  Message [Page 3 sur 6]

51Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 7:58

Pierreafeu

Pierreafeu
Membre du club
Membre du club
Trop fort tes explications et le quiz en même temps (moi qui ne connait rien en poipoi)

http://www.barakalao.com

52Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 13:34

sebseb

sebseb
Conseiller
Conseiller
Excellent, merci Thierry pour ce récit.
encore, encore, encore cheers


__________________________________________________
Webmaster

Seb c'est bien

53Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 13:38

lolo le CAJun

lolo le CAJun
Membre d'honneur
Membre d'honneur
En effet, beau reportage !!


__________________________________________________
Vice-Président du CAJ / Consultant

54Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 15:07

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le Prince du Burundi a écrit:Prochilodus magdalenae (Steindachner 1878)

Perdu.

Il s'agirait plutôt de Prochilodus nigricans (Agassiz 1829). Que l'on trouve plus

particulièrement dans la province de Loreto, taille maxi 35 cm.

Nom commun Péruvien, Boquichico.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

55Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 17:04

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
lolo le CAJun a écrit: En effet, beau reportage !!

Merci, mon président, cela veut il dire qu'il faut que je continue?

Bon Ok, suite de la journée du 27/10.

Comme chaque soir, à la tombé de la nuit, nous faisont halte.

Nous nous trouvons au pied d'une proprièté qui semble bien entretenu, puisque même un

escalier descend au fleuve.

Serge nous explique qu'il s'agit d'une distillerie, et nous propose d'aller y faire un

tour, il est à peu prés 18h30 et la nuit est tombée.

Notre arrivée n'étant pas prévue, nous surprenons les propriétaires sur le point de se

coucher. Le groupe electrogène est remis en route, et nous sommes accueillis, comme de

probables clients, et de suite nous sommes invités à déguster leur production local à

base de jus de canne à sucre.

Il nous présente 4 sortes différentes, avec des mélanges au

gimgembre ou différentes plantes, et différentes racines (7 au total), c'est ce dernier

que je préfère.

Comme il fait nuit, nous ne pouvons pas voir l'alambic, et les méthodes de fabrication.

Nous remettons donc pour le lendemain matin.

Pendant cette journée, le barrage sur le Maranon, à connu un événement dramatique.

Un bateau de ligne régulière a forcé le barrage. Trois participants au blocus ont

disparus dans les eaux troubles, et ne seront pas retrouvés.

Cet incident grâve, ne peut que faire empirer le mouvement d’après Serge.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

56Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 17:32

Le Prince du Burundi

Le Prince du Burundi
Animateur
Animateur
thierry a écrit:
Le Prince du Burundi a écrit:Prochilodus magdalenae (Steindachner 1878)
Perdu.
Il s'agirait plutôt de Prochilodus nigricans (Agassiz 1829). Que l'on trouve plus particulièrement dans la province de Loreto, taille maxi 35 cm.
Nom commun Péruvien, Boquichico.

Si Thierry le permet, voila ce que j'ai trouvé dans ma littérature et sur le net concernant la famille Prochilodontidés

Famille Prochilodontidae

Les membres de la famille Prochilodontidae peuvent être facilement distingués des autres poissons, sauf leurs larves, par leurs lèvres charnues équipées de deux séries de dents fixées falciforme ou spatulées de manière mobile sur les lèvres. Sur ces lèvres protractiles forme un disque oral encerclé par les dents. Les deux rangées de dents à chaque mâchoire sont variablement séparées les unes des autres à proximité de la symphyse, mais convergent vers les marges latérales de chaque mâchoire. Prochilodontids sont modérés à grande taille, les poissons robuste (atteignant jusqu'à 74 cm TL dans Prochilodus lineatus) avec de grandes échelles relativement, charnue à lèvres très charnues (en particulier chez Ichthyoelephas), et les rayures prononcées à travers l’anale et caudale chez l’espèce Semaprochilodus. La nageoire dorsale est précédée d'une colonne vertébrale qui est soit bifurquer (Prochilodus et Semaprochilodus) ou pointu (Ichthyoelephas) en avant. Bien que les trois genres se distinguent facilement à l'extérieur, la morphologie de la plupart des espèces dans chaque genre est relativement constante et de nombreuses espèces peuvent être difficiles à distinguer. Prochilodontids sont limités à l'Amérique du Sud et se produisent à l'Ouest de la Cordillère des Andes dans le bassin du Lac de Maracaibo Colombie et le Venezuela, les rivières du Nord-Ouest des Caraïbes versant la Colombie et les rivières du Nord-Ouest du Pacifique et l'Équateur, l’Est de la Cordillère des Andes, Prochilodontid se reproduit dans le Rio Orinoco, Rio Amazone, Rio Tocantins, et du Río de La Plata bassins, des fleuves côtiers des Guyanes, le Rio São Francisco et les autres rivières côtières de l'Est du Brésil, et du Nord de portions de la Lagoa dos Patos bassin du sud du Brésil. Les Prochilodontids habitent une diversité d'habitats allant de l'écoulement des grandes rivières, les ruisseaux modérément rapides dans l'eau noire. Tous les détritus sont exploiter aufwucks (périphyton) sur les surfaces sous l'eau. La prévalence de ces ressources à la fois dans les eaux douces permanente (Flecker, 1996) et la forêt inondée par les pluies saisonnières (Goulding, 1988) probablement comptes tenue de l'importance de Prochilodontids dans les eaux douces néo tropicale (par exemple, inférieure Río Paraná bassin ou on comptes Prochilodus lineatus à plus de 60% du total ichthyomasse (Bonetto, 1975, 1994). En conséquence de leur alimentation des détritus, les grandes populations de Prochilodontids jouent un rôle important dans le flux d'énergie dans le milieu aquatique des systèmes dans lesquels ils habitent (Jepsen 1997 Winemiller, 1996) et sont fonctionnellement dominants dans certains milieux aquatiques et écosystèmes (Flecker, 1996). Les espèces du Prochilodontidae entreprennent de spectaculaires migrations de masse liées à l'alimentation et à la reproduction (Goulding, 1981 Ribeiro et Petrere, 1990), ils voyagent à peu près 1500 km entre leur marquage et leur recapture (Sverlij 1993) avec des mouvements par jours pouvant aller jusqu'à 43 km (de Godoy, 1975). Prochilodontids sont célèbres pour leur capacité à surmonter les obstacles rencontrés lors de leurs migrations à la nage pénibles et sauts spectaculaires de plusieurs mètres (Goulding, 1981 Patiño R, 1973). Au niveau de l'espèce la taxonomie de Prochilodontidae a longtemps été envahie par l'incertitude (Mago-Leccia, 1972) comme une conséquence de différents facteurs intrinsèques ( similitude globale des différentes espèces) et extrinsèques (par exemple, uninformative descriptions originales et la perte de série du type ) à l'espèce. Mago-Leccia (1972) a examiné les espèces Prochilodontid qui se reproduisent au Venezuela. Par la suite, Castro (1988, 1993) décrit deux espèces non décrites précédemment. La taxonomie de toutes les espèces de la Prochilodontidae a été évaluée dans une thèse non publiée (Castro, 1990) et dans un révisionniste et phylogénétique analyse continue (Castro et Vari). Les inscriptions pour les espèces dans le compte ci-après sont tirés de l'information de ces deux études. Sur la base de nos résultats, nous attendons que les recherches futures est probable de révéler de nombreuses autres espèces non décrites dans la famille. Les membres du genre Prochilodontidae sont très importants dans la de subsistance des poissons commerciaux sur toute la gamme de la famille. Dans le bas du Rio Negro au Brésil, plus de 90% des captures commerciales se compose d'espèces Semaprochilodus (Goulding 1988) et Prochilodontids, ils deviennent progressivement plus important dans les poissons commerciaux de la partie centrale du bassin de l'Amazone ( Ribeiro et Petrere, 1990 Sverlij, 1993) indiquent que Prochilodus lineatus constitue 40% du total de la pêche dans le Rio Parana, 86% de la pêche dans le Río de La Plata, et 95% de la pêche dans le fleuve Uruguay. D'autres espèces de Prochilodontid sont également important dans la subsistance et la pêche commerciale de la Colombie (Dahl, 1971 Sánchez, Xvi, 2000), Venezuela (Espinosa et Gimenez, 1974 Novoa R 1982), et d'autres pays (Welcomme, 1979). L'importance de la famille des Prochilodontidae dans la pêche commerciale et de subsistance à travers la gamme de la famille se reflète également dans les nombreuses études impliquant la reproduction induite et l'élevage en captivité des membres de la famille (par exemple, Antoniutti 1995 Bustamente-Varón 1997 références incluses) des Characiformes. La famille Prochilodontidae appartient à la classe des Actinoptérygiens à nageoires rayonnées (poissons)
Il peut être trouvé dans les environnements d'eau douce essentiellement primaire. Cette famille peut être trouvée à partir de 12 ° N à 34 ° S et 81 ° W à 38 ° e.
Etymologie de ce nom de famille: le grec, pro = avant, en avant de + grec, cheilos = lèvre + grec, odous = dents


__________________________________________________
Vice-secrétaire du CAJ

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

57Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 17:36

Eric

Eric
Membre du club
Membre du club
Merci de nous faire vivre votre voyage et en effet la production local, le ........... est excellent Retour du Pérou. - Page 3 21084 Retour du Pérou. - Page 3 471192

Un grand plaisir de t'entendre narrer les aventures Péruvienne


__________________________________________________
Retour du Pérou. - Page 3 Bannie10

58Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 21:23

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci beaucoup, mon Prince, nous voici trés bien renseigné sur ce genre, dont

j'ignorais jusqu'à l'existance il y a encore peu de temps.

De rien Eric, c'est moi qui te remercie.

Bon nous voici donc à l'aube du 28/10.

Choses promises , choses dues:


A la première heure du jour, vers 7 h tout de même, nous remontons l'escalier de bois,

pour visiter la distillerie de canne à sucre.

Le propriétaire nous, attend, la visite commence et nous emmène vers la distillerie.

Sa presse, à canne à sucre date de son grand père, fabrication anglaise de 1830 je

crois, deux rouleaux écrassent, la canne, muent par un système d'engrenages, eux même

reliés à un long bras, ou un cheval y est arnaché et tourne en rond afin

d'actionner l'ensemble.

L’exploitant est originaire d’Espagne, et depuis trois générations installé ici.


Il fabrique aussi, de la mélasse, toujours à base de canne à sucre cuite et recuite

dans une grande poelle, cuisson à la fibre de canne bien sûr, rien ne se perd.

Cela donne comme une confiture, c'est assez bon.

Nous repartons, ensuite en direction du rio Napo, que nous empruntons un peu plus

tard.

Hernan, est originaire de cette région, et nous promet des visites de quebrada

fructueuses.

par contre il nous faut naviguer toute la journée, avant de pouvoir faire une

halte vers une quebrada.

Philippe et moi embarquons sur un Péké-péké (pirogue à moteur) avec nos épuisettes

tandis que les jeunes partent avec les cannes à pêche, sur l'auxiliaire.

La quebrada est bien tortueuse et encombrée par de nonbreuses souches et

arbres en travers de notre route, nous finissons par arriver sur une cocha et nous

tentons de nous approcher du bord, une fois encore le sol est trés meuble, et il est

difficile de se tenir debout au bord.

En créant un troisième appui, notament avec le genou l'on finit par s’extraire

de cette boue.

Deux jeunes garçons nous observent et nous viennent en aide.

Ils s’emparent de nos épuisettes , à nouveau, et nous sortent des petits characidés

mais surtout des Géophagus dont l’un d’une taille respectable.

C’est dans une nuit noire, à la lueur des frontales, que nous arrivons à regagner

le selva viva.




__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

59Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 22:28

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le port d'Iquitos, où nous ne pouvons pas accoster.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02510

L'industrie du bois est bien représentée ici.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02511

Viens boire un p'tit coup à la maison, c'est juste de l'aguardiente

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02512

Notre prise du jour

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02610

Quelques jeunes "sardines", je ne connais toujours pas le nom de cette espèce,

en tout cas c'est trés vorace, et sautent facilement.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02611

Nous sommes trés surveillé pendant nos pêches

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02316

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02420


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

60Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Jeu 11 Nov 2010 - 23:26

Jyga95

Jyga95
Conseiller
Conseiller
Retour du Pérou. - Page 3 55564


__________________________________________________
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

61Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 11:10

aquarioguppy

aquarioguppy
Membre très actif du forum
Membre très actif du forum
Triportheus angulatus
(Spix & Agassiz, 1829)

Nom scientifique de la sardine Wink

62Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 11:26

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
le 29/10.

Voici encore une bonne journée de pêche, malheureusement ce sera notre dernière journée,

que le temps passe vite!

En une heure, nous nous rendons sur notre étape.

Hernan se rend au village afin de demander un guide et un péké-péké.

Anthony et Donatien partent avec l'annexe se livrer à la pêche à la ligne avec Serge.

J'embarque avec Philippe sur le péké-péké avec nos armes bien sûr, nos épuisettes, et

quelques sacs plastiques et un sceau.

Nous demandons à visiter un petit cours d’eau presque à sec, mais grouillant de vie.

Tandis que les deux embarcations s’engagent dans la quebrada, nous débouchont

dix minutes plus tard dans une cocha qui sent la sérénité.

Le village qui la borde semble tranquille, le terrain autour est bien nettoyé, les

riverains sont à l'écart de la circulation du fleuve, un père et son fils tendent

des filets.

Les jeunes lancent leurs lignes, sur ce lac propice à cette activité.

Philippe et moi débarquons sur la rive gauche de la cocha.

Notre guide est accompagner d'un jeune garçon que je prend pour son fils

Nous les suivons dans la forêt sur un petit sentier, la végétation est luxuriante

et la diversité nombreuse.

Notre guide, qui doit trouver la saison fraiche, à mis un bonnet de laine sur la

tête, pour ma part je trouve la température assez chaude, bien que supportable, je

suppose que je commence à m'y habitué.

Nous marchons environ une demie heure de façon rapide, nous avons du mal à le

suivre, le sentier étant pas mal encombré de branches, de racines, voir de troncs

qu'il faut enjambés.

Le sentier semble arriver nul part, et notre guide d'en détourne, nous ne le

voyons plus, Hernan, qui nous accompagne, l'appel, et nous l'entendons au loin

nous répondre que fait il?

Finalement nous réussissons à le rejoindre, il faut se frayer un chemein à la machette,

il à trouver un petit ruisseau désseché, il reste un fond d'eau, sous un tapis de

feuilles.

Nos premiers coups d’épuisettes nous rapportent quelques crevettes.

Une nouvelle fois, nous nous sentons un peu impuissant, notre guide, et le gamin

Hernan, prennent les choses en main. Ils n’hésitent pas à descendre jusqu’à mi-

taille dans ce trou pour passer les épuisette bien au fond et nous rapporte une

belle quatité de Corydoras.

Ils s’amusent même à les compter.

Philippe de son côté réussis à attraper depuis qu'il à trouver un tronc à moitié immergé

qui lui sert d'appui, quelques petits characidés, mais qui sont très fragiles.

Ils n’ont même pas supporté le transport du retour au bateau.

Au milieu des characidés il prend aussi deux ou trois gasteropecilidés ainsi que

quelques lebiasinidés genre copella ou pyrrhulina.

Les Shirui 'Corydoras" ayant remplient pas mal de sacs, il nous apparaît

judicieux de rejoindre le bateau. Nous donnons encore deux ou trois coups

d’épuisette dans un autre trou d’eau que nous avions traversé en venant.

Et je vois Philippe en plein bonheur, il récolte un Nannostomus se rapprochant de

la forme eques, son poisson fétiche et un magnifique Carnegiella strigata.

Rentré sur le Selva viva, nous retrouvons nos trois lascars, qui ont un beau

teint rouge écrevisse, la créme solaire étant rester aux oubliettes.

Donatien à les cuisses, vraiment rouges.

La journée est vraiment chaude, et du coup, nous attendrons un peu aprés le

déjeuner pour y retourner.

Notre guide reviendra nous chercher vers dos de la tarde, et cette fois Anthony se joint

à nous, pour ce qui sera notre dernière pêche.

Nous accostons cette fois sur la rive droite de la cocha pour nous enfoncer à

nouveau dans la forêt.

En chemin nous croisons, un petit trou d'eau qui ressemble à un ornière de tracteur

forestier, bizzard!

Anthony trempe sont épuisette sans plus de conviction lorsque'au fond de

celle-ci, dans un amas de feuilles il découvre des petits poissons, des killies.

Dans la même flaque nous trouvons des Dianema (logibarbis ?).

C’est à peine plus loin, aprés avoir encore enjamber des arbres en travers dans ce

qui semble être une coupe de bucherons, que nous tombons sur un ruisseau assez bas

mais avec encore un bon courant.

Les bords sont meubles, ici aussi, mais dans le lit, un bon lit de sable est d'avantage

porteur, nous entrons cette fois-ci au millieu du ruisseau.

Quelques méandres laissent des zones d'eau calmes.

C’est ici que nous trouverons la plus grande diversité piscicole.

Bien sûr les traditionnels corydoras, mais nous trouvons aussi au moins deux

espèces différentes.

Nous identifions aussi quatre ou cinq espèces de loricaridés.

Je sents bien cette rivière si je puis dire, et je m'en donne à coeur joie, mes

compagnons se trouvant un peu plus loin j'entreprend de ne rien laisser s'achapper

de ma zone.

Je me met au centre du ruisseau et essaye d'ammener les poissons vers les bords,

technique qui devrait bien marcher avec les cichlidés, et enfin je laisse éclater

ma joie, car voici dans mon épuisette un magnifique Aequidens.

Je me dit qu'il ne doit pas être tout seul et en cherche d'autres, je continue ma

progression et bien sûr m'enfonce dans la vase, mes bottes sont remplie d'eau.

Je met mes poissons en sacs et les laissent à l'ombre.

Philippe finit par tomber sur des Apistogramma que nous n’espérions plus trouver.

Ils semblent appartenir au complexe cacatuoides.

Notre guide réussit aussi à attraper aussi des Aequidens, deux adultes et quatre jeunes,

je suis ravi.

Mais cela ne dure pas car, ils n’ont pas supportés le vol plané d'un moins quinze

mètre que notre guide leur à fait subir, pour ne pas abandonner son poste

fructueux, dans les sacs remplis d’eau pour me les faire parvenir.

Les poissons sont complètement assommés, pourtant les Dianema supportaient très

bien ce système de voyage, eux!

Je prie, pour qu'ils survivent, car ils en valent la peine.

Le sceau fini, par être plein de poissons et de sacs, nous n'avons plus assez de

mains pour tout emmener, et je me vois contraint de sonner le rassemblement en vu du

retour.

En attendant que mes compagnons me rejoignent, je vide mes bottes.

A notre retour à la cocha nous sommes attendus par la police.

Hernan, me dit ne ne pas m'inquiète, alors que je lui demande se qui se passe.

IL nous demandent qui nous a autorisé à pêcher dans les eaux de la communauté?

Serge se rend le soir au village, pour s'y présenté ainsi que l’aurait exigé le

protocole.

Ceci est un prétexte, pour glaner quelques soles, que serge ne donnera pas, mais

leur expliquera patiement que l'association peut leur apporter beaucoup plus s'ils

décident de travailler ensemble.

En conclusion, cette dernière journée de pêche a été un vrai bonheur et à compensé

tous les déboires subis jusqu’ici.



__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

63Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 11:28

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
aquarioguppy a écrit:Triportheus angulatus
(Spix & Agassiz, 1829)

Nom scientifique de la sardine Wink

Merci mon ami, je vois que tu a fait quelques recherches.

Pourrais tu mettre des photos des poissons, en macro, car les miennes sont pitoyables.


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

64Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 11:34

Damien

Damien
Modérateur
Modérateur
Finalement, vous avez trouvé votre El Dorado aux poissons Smile
Pas mal la technique de pêche autochtone qui consiste à faire voler le poisson... On espère que tout ce petit monde aura survécu... Quelques photos ?


__________________________________________________
Modérateur

«Il paraît que notre cerveau ne fonctionne qu’à 50 % de ses capacités.
Je n'y crois qu’à moitié...»

65Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 12:00

altum

altum
Membre très actif du forum
Membre très actif du forum
vraiment une superbe pêche et je ne savais pas qu'il y avait des poissons volants au perou Retour du Pérou. - Page 3 304416

66Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 16:42

Michel

Michel
Membre très actif du forum
Membre très actif du forum
Tes récits sont plus qu'alléchant Thierry ! Retour du Pérou. - Page 3 21084
Tout en lisant j'essaie de me mettre à votre place, pas facile mais notre cerveau fonctionne comme ça, donc on doit tous le faire ! :drunken:
Mais on veut des photos ! bounce bounce :les photo: bounce bounce

AquarioPhotos on t'attend... Wink
Merci d'avance.

67Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Ven 12 Nov 2010 - 18:07

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Voici des photos, amigos!


Le gamin montre la technique à Philippe.
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02614

Notre guide au bonnet

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02615

Il faut un bon sens de l'équilibre.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02714

Tombera, tombera pas?

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02715

Où est passé le sentier?

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02716

Notre rivière de l'aprés midi.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02717

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc02718


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

68Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 7:28

Michel

Michel
Membre très actif du forum
Membre très actif du forum
Merci Thierry. Retour du Pérou. - Page 3 392569

Et l'AquarioAmigos a toujours pas mis ses photos... Cool

69Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 11:57

Le Prince du Burundi

Le Prince du Burundi
Animateur
Animateur
Super que du bonheur, moi qui à chaque points d'eaux rencontrées patauge, retourne les pierres etc... je pense que j'aurais eu du mal à repartir


__________________________________________________
Vice-secrétaire du CAJ

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

70Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 12:11

sev89

sev89
Membre Très intéressé du forum
Membre Très intéressé du forum
merci thierry de nous faire partagé tout ça Wink

http://www.club-varennois77.forumgratuit.org

71Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 21:26

aquarioguppy

aquarioguppy
Membre très actif du forum
Membre très actif du forum
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09911
Signe de respect avant d'entrée dans une tribu, prendre en photo le "maire".

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00821
Le beau Thierry en mode pilote.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00013
Quoi de plus beau qu'un sourire de amin ??

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09811
L'amazone vue du ciel

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00112
En rentrant de pêcher nous étions heureux, mais le guide aussi !!

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00113
Une sardine, adulte

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00211
Un bébé sardine ^^
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc01113
Un sublime male Copella... J’adore se poisson !!

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00114
La mygale, de la chasse au Mygale, vraiment impressionnante de les voir en liberté ^^

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00115
L’araignée des palmiers, mortel !!

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09812
L’étang au tortue, au ‘’paiche ‘’ et a l’arowana .. (regarder en haut au centre, ont vois un arowana )
(Taille tortue : certaine devais faire 80 cm à 1m (Thierry dit moi si je me trompe))
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09813
En voila une grosse. (tortue bien sur !!)
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00610
Encore un amis a moi, un Iule, pas encore trouver l’espèce ..
Et mon grand plaisir les fourmis :
Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00012
Acromyrmex sp.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc00110
Odontomachus sp.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09810
Cephalotes sp

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc01321
Ectatomma sp.

Retour du Pérou. - Page 3 Dsc09910
Oecophylla sp.


J'en rajouterai encore quelque une plus tard Wink

Anthony

72Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 21:31

Jyga95

Jyga95
Conseiller
Conseiller
Comment il fait le beau le Thierry Wink Il est pas peu fier le capitaine ! Wink

Avec vos "bétises", le prochain voyage se fera à au moins 50 lecteurs de ce forum !


__________________________________________________
La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

73Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 21:38

Le Prince du Burundi

Le Prince du Burundi
Animateur
Animateur
Super Anthony on ne sans lasse pas Retour du Pérou. - Page 3 1412


__________________________________________________
Vice-secrétaire du CAJ

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

74Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 21:42

PASCALINE et fred 6869

PASCALINE et fred 6869
Membre du forum
Membre du forum
supert content de vous lir et magnifique photos merci à vous 2
fred

75Retour du Pérou. - Page 3 Empty Re: Retour du Pérou. le Sam 13 Nov 2010 - 21:45

thierry

thierry
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Je croyais que tu avais prise, la photo avec mon appareil Anthony.

Pour la tortue en effet je confirme au moins 80 cm, s'était vraiment impréssionnant

il faut dire que dans ce parc tout le monde viens lui donner du pain.

C'est notre but frérot, remplir le bateau d'aquarinaute, pour une croisière

spécial pêche, en tout cas je pense que certains locaux seraient content de nous

revoir, pour aller tremper l'épuisette!!!


__________________________________________________
« Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne » (Rabindranath Tagore)

Revenir en haut  Message [Page 3 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum