Cercle Aquariophile Jurassien
Bonjour à toutes et à tous

Bienvenue sur le forum du Cercle Aquariophile Jurassien.
Venez partager avec nous votre passion, poser vos questions, vous informer, vous divertir...
Bonne humeur et courtoisie de rigueur Wink
Cercle Aquariophile Jurassien

Forum Aquariophile

Idea Pour poster vos petites annonces, merci de les adresser par MP aux modérateurs (Damien ou benoitj39) qui se chargeront de leur mise en ligne après lecture et validation Idea
Hommage à Thierry Guermont

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Philippe de l'autre bout du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Philippe de l'autre bout du monde le Mar 1 Mar 2016 - 22:51

Philippe

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bonjour a tous et a chacun


Un amical salut a ceux qui me connaissent deja

Sinon un petit rappel pour les nouveaux a qui je souhaite la bienvenue

A une epoque assez reculee je fus membre du cercle aquariophile jurassien.
Je me consacrais essentiellement a la realisation de bacs plantes et a la reproduction de differentes especes suivant l'humeur et les envies.
J'eus quelques succes avec les scalaires, les apistogrammas nijsseni, les celestichtys margaritatus, les nannostomus morthentaleri, les monocirrhus polyacanthus, sans parler des guppies ou des brachydanios rerios.

Durant quelques temps je fus en charge du rayon aquariophilie de Zoo Boutic a Montmorot.
Mais il devenait lassant d'essayer d'inculquer les bases d'une maintenance correcte a des beotiens qui se contentaient de venir chaque semaine racheter les poissons qui mouraient faute de soins corrects.

Lorsque se presenta l'occasion de faire un voyage en Amazonie, plus precisement au Bresil, sur le rio Negro, je n'hesitais pas un instant. C'est ainsi que j'ai attrape le virus.

Je n'eus de cesse de revenir decouvrir la magie de ce fleuve et de son univers en compagnie de notre regrette ami Thierry sans l'appui duquel je n'aurais sans doute pas pu venir une premiere fois au Perou.
A l'issue de mon troisieme voyage a Iquitos, je decidai d'y rester pour prendre en charge les destinees d'un bateau en bois dont le but etait d'emmener des passagers a la decouverte de l'Amazone et des gens qui peuplent ses berges.
C'est au cours de l'une des ces sorties que je fis la connaissance de mon ami Wilder avec qui nous eumes tout de suite des affinites lorsqu'il me conta qu'il lui arrivait de pecher des poissons ornementaux pour les exportateurs d'Iquitos.

Je consacrais presque trois ans a m'occuper du bateau et silloner l'Amazone et nombre de ses affluents. Mais jamais je n'ai rencontre un endroit aussi enchanteur et envoutant que celui ou vit mon ami Wilder sur le rio Tahuayo.
Son terrain est sillonne de nombreux petits ruisseaux aux eaux cristallines qui deviennent grands lorsque vient la saison des pluies.
Ici j'ai vu des raies motoros danser sur des lits de sable blanc.
Ici j'ai vu de jeunes tucunares (cichla ocellaris) chasser dans le courant.
Ici j'ai vu des crenicichlas sp. veiller sur leur progeniture au milieu de bancs de tetras de differentes especes, de nannostomus sp., de carnegiella strigatas, de corydoras ou d'apistogrammas agassizi verts emeraude.
Ici j'ai vu des poissons feuilles (monocirrhus polyacanthus) s'approcher nochalamment pendant que nous prenions notre bain dans le cours de la riviere.

La routine s'installant je decidais de renoncer a mon role d'administrateur du Selva Viva pour me consacrer a un projet qui me tient a coeur et qui m'a amene jusqu'ici.
Sur son terrain mon ami Wilder possede un endroit ideal pour realiser des bassins semi artificiels afin d'elever des poissons ornementaux sans avoir besoin d'aller les prelever dans le milieu naturel sinon pour les premiers geniteurs.
Il s'agit d'un lieu encaisse d'environ 400 metres de long ou l'eau court en permanence et qui reste a l'abri de la montee des eaux.
Jusqu'a present il s'agisssait surtout d'un site d'elevage ideal pour les moustiques ou quelques killies s'epanouissaient au milieu de ce marecage.
Le premier travail a consiste a creuser un canal de drainage afin d'assainir la situation.
Nous allons bientot passer a la seconde phase qui consiste a lever des digues pour creer quatre ou cinq bassins destines a accueillir les poissons.
Mon ami Wilder tient a consacrer l'un de ces bassins aux apistogrammas pandurinis que nous avons decouverts par hasard au cours d'une sortie en foret a deux jours de marche de l'endroit ou il vit.
Nous allons sans doute essayer de recreer un lit de riviere artificiel pour accueillir les corydoras "black peru" qui vivent dans les environs de chez Wilder mais leur mode de vie est plutot solitaire et il faut parcourir des kilometres pour en recueillir quelques-uns.
Rien n'est encore defini pour les autres especes qui peupleront les bassins.
Pour ma part j'aimerais bien pouvoir me baigner au milieu bancs de discus ou de scalaires sur un fond de sable blanc.

Mais certains d'entre vous ont peut-etre deja eu l'occasion de faire la connaissance de mon ami Wilder a travers les pages d'AQUAmag numero 28 de Septembre 2015.
J'eus le plaisir de voyager quelques jours en compagnie d'Alexandre et Maxime en Octobre 2014 qui ont partage leur experience dans la revue AQUAmag subcitee.
Mais je n'ai a ce jour pas eu connaissance de cet article.
Et c'est un peu l'objet de ce long preambule.
Si par hasard l'un d'entre vous possedait le numero d'AQUAmag en question et pouvait me scanner les pages de l'article sur la decouverte du Loreto et me l'envoyer, je lui serais eternellement reconnaissant (mon adresse mail perso par MP a ceux qui se manifesteraient)

Et maintenant il est l'heure d'aller dormir

A bientot je l'espere


P.S. Desole pour l'absence d'accents qui peut affecter quelques puristes mais ces sur ces p..... de b...... de m...... de clavier d'ici pas moyen de les trouver

2 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Mer 2 Mar 2016 - 6:32

domdom137

avatar
Membre du club
Membre du club
Salut Philippe ! ravie de te relire sur le forum ! pour ma part je n'ai pas la revue que tu recherches mais je suis sûre que tu recevras de bonnes nouvelles très bientôt. Plein de bisous à toi et ta charmante femme. A bientôt j'espère.

3 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Mer 2 Mar 2016 - 21:05

Damien

avatar
Modérateur
Modérateur
Salut Philippe, qu'il est agreable de lire de tes nouvelles ! Votre projet : que dire... le rêve... mais au prix d'une grande perséverance. Bon courage à vous. POur le numéro du mag, j'aurai vraiment apprécié gagner ton éternelle reconnaissance mais malheureusement...


__________________________________________________
Modérateur

«Il paraît que notre cerveau ne fonctionne qu’à 50 % de ses capacités.
Je n'y crois qu’à moitié...»

4 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 15:56

laruche

avatar
Membre Très intéressé du forum
Membre Très intéressé du forum
j'ai répondu a quelques annonces , en demandant l'article , je te contact si j'ai des réponses positives ! Very Happy

5 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 16:41

benoitj39

avatar
vice président du club.
vice président du club.
Philippe, content d'avoir de tes nouvelles,


__________________________________________________
Président du CAJ et Modérateur

6 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 18:54

Jacou

avatar
Membre du forum
Membre du forum
Philliphe. respect pour cette prise de décision et cette aventure hors du commun. Une expérience riche de sens je pense, de rencontre singulière et de découverte de technique innombrable. A nous faire partager par les moyens multimédias qui sont à notre porté.

7 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 19:36

Eric

avatar
Membre du club
Membre du club
Bonsoir Philippe, ravi de te lire


__________________________________________________

8 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 21:39

sebseb

avatar
Conseiller
Conseiller
Salut Philippe
Comment ça va à l'autre bout du monde
T'inquiète j'ai ce qu'il te faut, normal Seb c'est bien Wink Wink Wink Wink


__________________________________________________
Webmaster

Seb c'est bien

9 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 21:47

tophe39

avatar
Membre du club
Membre du club
bonsoir à toi Philippe,
Bien content de te lire, ça donne envie de retourner à la découverte de cette inoubliable région... Mais il faudra attendre un peu...
voici l'article, c'est d'ailleurs lui qui m'avait fait acheter le magazine lors de notre retour en France.













ravi d'avoir eu des nouvelles, au plaisir

10 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 22:35

Philippe

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci Tophe pour l'article.
De cette facon chacun peut en profiter. En esperant que tu n'auras pas d'ennuis pour les droits de reproduction.Wink
Et merci a Seb qui me propose de me l'envoyer a mon adresse mail ce qui me permettra peut-etre d'avoir la derniere page a l'endroit study Laughing Laughing et de le charger pour le conserver par devers moi.

Maintenant que je suis a quai je vais essayer d'etre un peu plus present meme si je ne dispose pas d'un acces personnel a internet.

Desole de ne pas avoir d'images a vous proposer pour l'instant car je suis aveugle. Malgre de multiples precautions mon "cher" materiel n'a pas resiste tres longtemps aux conditions climatiques locales. Je vais tenter de remedier a cela avec la venue prochaine de ma fille.

Sinon si l'envie vous en prend d'organiser une sortie club un peu exceptionnelle je serais ravi de vous faire decouvrir les richesses et les merveilles de cette Amazonie pas aussi terrible que dans les fantasmes de l'imaginaire occidental. Je vous ferai decouvrir l'envers de l'enfer vert.

Et encore une fois merci a la solidarite cajune



Dernière édition par Philippe le Jeu 3 Mar 2016 - 22:45, édité 1 fois

11 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Jeu 3 Mar 2016 - 22:41

lolo le CAJun

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Heureux de te lire de nouveau.
Je vois que les projets avec ton ami aboutisse.
Nous suivons cela avec beaucoup d'intérêt.
Nous te lisons vraiment trop rarement.


__________________________________________________
Vice-Président du CAJ / Consultant

12 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Sam 5 Mar 2016 - 18:53

Le Prince du Burundi

avatar
Animateur
Animateur
Philippe super content pour toi, à bientôt
Amitiés


__________________________________________________
Vice-secrétaire du CAJ

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.

13 Re: Philippe de l'autre bout du monde le Dim 6 Mar 2016 - 19:18

Philippe

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
 Pour en revenir a des considerations plus strictement aquariophiles, je souhaite partager ici le fruit de mes experiences passees a la confection d'aquariums dans un but esthetique, parfois non. En esperant que certains d'entre vous y trouveront des informations utiles pour une pratique avertie de notre passion.
Ce qui va suivre n'a aucune valeur scientifique. Il s'agit seulement d'elements collectes au fil d'experimentations dont les poissons ont parfois fait les frais.

           Il est communement admis qu'un aquarium d'eau de mer necessite six mois a un an de rodage avant d'etre stabilise.
Cela vaut aussi, je crois, pour l'aquarium d'eau douce. On compte plus ou moins trois semaines pour que s'installe le cycle de l'azote. Cela ne signifie pas pour autant qu'il a atteint son point d'equilibre.
C'est ici qu'intervient une vertu qui, trop souvent, fait defaut a l'aquariophile, surtout debutant : LA PATIENCE.
Par exemple s'agissant de bacs plantes, mon dada, je commencais par introduire une plante a croissance rapide et envahissante, genre vallisneria, et la laissais coloniser le bac au point que cela ressemblait plus a une foret vierge qu'a un tableau aquatique.
Cela pouvait prendre entre trois ou quatre mois.
Puis venait la phase d'elagage avec le degagement progressif d'espaces pour laisser s'epanouir les autres plantes ou en introduire de nouvelles.
Au bout de six mois ca commencait a ressembler a quelque chose.
Et pendant ce temps le bac se rodait.
Pour leur part les poissons s'accomodaient tres bien de cet environnement que je pensais rassurant et destressant pour eux. Mais cela reste purement subjectif.

         Pour ce qui est des poissons, inutile de rappeler qu'il convient de les introduire progressivement en commencant par les especes reputees paisibles pour terminer par les plus irascibles.
Encore une fois ce n'est pas perdre son temps que de prendre son temps.
Je commencais comme en eau de mer par introduire des "detritivores" comme les crevettes ou certaines especes d'escargots genre neritinas d'une efficacite redoutable pour lutter contre les algues encroutantes qui ont tendance a coloniser les decors (naturels ou artificiels), les vitres ou les bacs a decantation.
Pour ce qui est de l'entretien des racines, rien ne vaut les loricarides du genre panaque, pour les grands bacs, ou panaqolus pour les plus petits volumes. On trouve generalement ces derniers sous la denomination "peckoltia vittata" dans le commerce. Ce sont de veritables rapes a bois, a tel point qu'il faut changer tres regulierement la ouate (environ une fois par semaine) tellement ils generent de dechets.
Mais en meme temps ils assurent une fertilisation incomparable du substrat (dans le cas de bacs plantes encore une fois).
Le reste de la population est fonction des gouts et des envies de chacun en veillant a eviter la surpopulation.

          Cette notion de surpopulation est toutefois a mettre en relation avec les pratiques de maintenance de l'aquariophile.
Pour ma part je suis un fervent partisan des changements d'eau quotidiens a hauteur de 10% du volume du bac. Cela permet un renouvellement regulier sans destabiliser le milieu de maniere brutale. Dans cette optique il m'aurait beaucoup plu experimenter la mise en place d'un systeme de goutte a goutte. Un jour peut-etre....
En outre je ne saurais trop recommander l'usage de la cloche a gravier au moins une fois par semaine pour eliminer une partie des dechets accumules dans le substrat en l'appliquant de maniere superficielle dans le cas ou le bac est equipe d'un sol nutritif destine a favoriser la croissance des plantes.


         Je crois que je vais en rester la pour l'instant et vous livrerai ulterieurement les conclusions tirees de mes experiences en matiere d'equipement technique.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum